Où partir en 2022 ?

Cette année, vous avez besoin de vous évader… Pas besoin d’aller très loin, nous vous avons dégoté quelques destinations idéales pour changer d’air.
04 janvier 2022

D’Amsterdam aux rives de l’Ijselmeer, des canaux et des moulins

Vous ne connaissez pas encore Amsterdam ? Tant mieux, vous allez pouvoir découvrir l’une des villes les plus sympathiques d’Europe. A portée de train, elle se laisse découvrir à pied ou à vélo, sur les bords de canaux, dans les jolies rues du centre-ville et les petits cafés chaleureux. Hiver comme été, nos coups de cœurs sont :  

  • la richesse de ses musées, dont le Rijks, l’un des plus grands musées au monde pour l’histoire de l’art, et le Stedelijk, qui rassemble les plus grands artistes des XIXe et XXe siècle.
  • Le quartier Joordan, ses jolis canaux et ses belles maisons
  • Aux beaux jours comme à l’automne, la beauté et la tranquillité de ses espaces verts, notamment du Vondelpark.

Lors de votre séjour à Amsterdam, prenez le temps d’une escapade en dehors de la ville : l’authenticité hollandaise est à deux pas vers le nord !

A moins de 30 mn en voiture ou en train du centre d’Amsterdam, le village traditionnel de Zaanse Schans a été reconstitué à partir de bâtiments authentiques et ses moulins sont toujours en activité. C’est une porte d’entrée vers le XVIIIe siècle. De digues en moulins, de canaux en champs de tulipes au printemps, les paysages au nord s’étendent vers l’infini sur le polder de Beemster, plus au nord, classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

A l’Ouest, sur le Markermeer, Monnickendam et Volendam sont deux anciens ports traditionnels aux petites maisons et aux beaux bateaux de pêche. Il paraît même que les costumes traditionnels font encore parti du quotidien de quelques habitants. Le poisson y est une spécialité des plus délicieuses : le hareng et l’anguille se mangent crus très frais ou fumés, parfois en petits pains avec des cornichons et des oignons, le broodje haring. Et si vous préférez le fromage, rendez-vous à Edam pour son incontournable marché au fromage du même nom et ses jolies petites maisons.

Un peu de courage : à moins d’une heure d’Amsterdam, la belle Enkhuizen vaut la balade ! Sur l’Ijsselmeer, elle a gardé tout le charme du XVIIe siècle, alors qu’elle était l’une des villes les plus prospères de la Hollande : Enkhuizen fut le port d’attache des navires de la Compagnie des Indes orientales, qui, à travers le commerce, étendit la puissance de l’empire néerlandais jusqu’en Extrême-Orient. La forteresse, la Vieille ville et ses splendides maisons et tous les bâtiments anciens font écho aux voiliers qui patientent au mouillage : là, le temps s’arrête et l’ambiance nous plonge dans une toile des peintres de l’âge d’or néerlandais. Le musée Zuidersee vous propose un vrai voyage dans le temps.

Volendam
Amsterdam
Zaan schans
canal Amsterdam

Montpellier, les causses… et le désert

Entre les plages de la Méditerranée et les reliefs désertiques, la belle du Sud attire toujours autant. Sous un soleil brulant, elle s’est développée au cours des siècles sans trahir son histoire : entre vestiges et art contemporain, la ville traverse le temps.

Le quartier de l’Ecusson est son centre historique, aux petites ruelles médiévales où il fait bon se rafraîchir en été. Rue de la Valfère, rue du bras de fer, rue du Cannau… les 80 hôtels particuliers se dévoilent.

Ouvrez l’œil, vous croiserez de nombreux clins d’œil de street art ! Montpellier fait la part belle à l’art contemporain comme à l’architecture.

Une balade pleine de surprises

Un petit café ? qu’il fait bon de lézarder en terrasse place de la Comédie !

L’atout de Montpellier vient aussi de sa proximité avec les plages et la nature. A 14 km seulement de la mer, les habitants profitent d’un petit bain du matin, ou d’un grand-plongeon dans l’après-midi, à Palavas ou à la Grande Motte. Une glace sur le port de Sète, une dégustation de vin à Frontignan… la douceur de vivre est juste là.

Pour fuir la foule, vous pourrez vous échapper vers le causse du Larzac, sévère, aride… presque mystique. Au pied des Cévennes, à moins d’une heure de voiture de Montpellier, la très belle cité médiévale de Saint-Guilhem-le-désert se love dans la roche. La bien-nommée témoigne de la rigueur de la montagne sur le chemin de Compostelle. Sa très belle Abbaye romane de Gellone est classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Ecrasées de chaleur en été, ses petites maisons se tiennent tout le long de la rue principale du village. Eglise Saint-Laurent, tour des Prisons… Saint-Guilhem est un vrai coup de cœur. 

Rennes aux beaux jours

Parmi les villes les plus douces à vivre en France, la capitale bretonne reste dans le peloton de tête, et ce n’est pas pour rien ! Si elle a beaucoup souffert de la seconde guerre mondiale, elle s’est développée depuis les années 50, pour devenir aujourd’hui une charmante ville prisée des étudiants et des familles.

Côté architecture, les styles balancent entre les vestiges médiévaux et Renaissance, et les constructions contemporaines, tout aussi remarquables.

En centre-ville, les maisons à pan de bois du moyen-âge côtoient les hôtels particuliers de la Renaissance. Place des Lices, place Saint-Anne, rue du Champ Jacquet, et la célèbre rue Saint-Michel – « rue de la soif » pour les intimes – sont aussi agréable pour le patrimoine que pour un pot en terrasse, ou un bon restau : profitez d’une pause pour croquer dans la fameuse galette-saucisse !

Le Parlement, l’hôtel de ville, et l’opéra racontent les fastes des XVIIe et XVIIIe siècles, malgré les incendies ravageurs.

Rennes reste aussi très actuelle dans son architecture, comme en témoigne les constructions de Georges Maillols, qui dit-on, changeant la face de Rennes. Vous êtes passionnés d’architecture ? Laissez-vous prendre par l’histoire d’un visionnaire ! Dans une Rennes dévastée par la guerre, aux maisons médiévales vétustes et sans confort, il prit en main la reconstruction de la ville entre les années 50 et 70. Du béton, oui, mais de la hauteur et surtout, de la lumière : les immeubles bien exposés, aux grandes baies vitrées s’élevèrent pour loger toujours plus de Rennais dans de meilleurs conditions de vie.

Ses œuvres phares sont :

  • Le « paquebot », barre Saint-Just, rue du général Guillaudot, construit en 69
  • Les Horizons, l’un des tout premiers gratte-ciels français du haut de ses 100 m, construit en 1970 et visible au 18 rue de Brest
  • Le Trimaran, 20 rue Papu, construit en 1977

« Hambourg est la porte sur le monde, Brême en détient la clé »

Brême et la Renaissance de la Wesser

Voisine d’Hambourg, Brême se fait plus discrète, et pourtant… Enclavée dans les terres, elle est l’une des plus anciennes villes portuaires d’Allemagne. Elle se développa dès le XIIe siècle alors que ses navires marchands partaient à l’assaut de la mer du Nord et connu son âge d’or au XVIe siècle. Riche, puissante, elle reste marquée d’un style architectural unique, la Renaissance de la Wesser : l’hôtel de ville, la Gewerbehaus, la Stadtwaage en sont les bâtiments les plus typiques.

A côté du Rathaus – Hôtel de ville -, la cathédrale Saint-Pierre est également classée au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Suivez la Bötterstrasse jusqu’à la promenade Schlachte, puis la vieille ville médiévale, Schnoor, aux mignonnes petites maisons. Sur votre route, vous croiserez peut-être les musiciens de Brême ? L’histoire des frères Grimm veut que les quatre animaux ne soient finalement jamais arrivés jusqu’à Brême… mais sait-on jamais ?

Profitez de la ville comme un Brêmois, et enfourchez votre vélo pour changer de quartier ! Ici, tout le monde circule à vélo. Lorsque la vieille ville n’aura plus de secrets pour vous, vous pourrez rouler vers la nature, dans le très beau Bürgerpark. Coin de paradis au milieu de la ville, il resplendit au printemps et en été. Les prairies et les arbres verdoyants font oublier la ville, et les familles font de la barque sur le lac.

Besoin de bouger ? Le quartier le plus branché de Brême est probablement le überseestadt, une ancienne zone portuaire entièrement rénovée pour accueillir des entreprises durables, des événements culturels, des restaurants, des boutiques, dans de vieux entrepôts pleins de charme.