La route des vins d'Alsace

Ce n’est pas parce que l’été est fini qu’on s’arrête de prendre du bon temps. De Marlennheim à Thann, savourez l’automne sur la route des grands crus alsacien. On the road again !
21 septembre 2021

Des odeurs, des saveurs… et les couleurs de l’automne

« On ira, où tu voudras quand tu voudras… » chantait Joe Dassin : nous, aux couleurs de l’été indien, on vous emmène en Alsace. De villages en vignobles, cheminez dans le rougeoiement des vignes et entrez dans le secret des grands crus locaux.

Ils sont 51 en tout, répartis en 7 cépages, tous plus différents les uns que les autres. Sur les coteaux du massif Vosgien, en bordure de la vallée alsacienne, les sols alsaciens sont riches et très divers : Granit, schiste, calcaire, argile… à chacun son sol.

Sur 170 km, les 70 cités viticoles succèdent aux paysages vallonnés. Pour s’y retrouver, c’est facile : suivez les panneaux !

En saison, en vous arrêtant dans les villages fleuris, vous pourriez bien être saisis par l’odeur entêtante des vendanges, une odeur de raisin, de mou, de vin et de tonneau… la vraie odeur du terroir, quoi ! Entrez, ne soyez pas timides : une centaine de viticulteur vous proposent de visiter leurs caves pour vous montrer tous leurs secrets… enfin presque. Et après, on déguste.

« Un petit verre de vin d’Alsace, c’est comme une robe légère, une fleur de printemps, c’est le rayon de soleil qui vient égayer la vie » Christian Dior

Itinéraire gourmand : nos incontournables

Traditionnellement, on sillonne de domaines en domaines du Nord au Sud, en partant de Marlenheim, une belle porte d’entrée vers les grands crus.

Première étape : le vignoble de Strasbourg

De Marlenheim à Molsheim, il s’entremêle aux vergers et aux villes médiévales fortifiées. Pour la petite histoire, vous êtes sur les terres du légendaire roi Dagobert.

Les vignobles de Marlenheim sont réputés pour leur crémant d’Alsace depuis le VIe siècle. Il est issu de pinot blanc, pinot gris, riesling, chardonnais ou auxerrois. Le pinot noir produit un crémant rosé, moins fréquent.

Dès Marlenheim, vous pourrez garer la voiture pour marcher sur le sentier viticole, qui passe par les vignes. Plutôt facile, il se parcoure en 1h30, et domine la vallée d’Alsace avec une belle vue sur la cathédrale de Strasbourg.

Notez bien : certains sentiers viticoles sont interdits d’accès pendant les vendanges.

En descendant ensuite sur Molsheim, petite pause au Dompeter : l’église Saint-Pierre est connue comme la plus ancienne d’Alsace. Elle daterait du XIIe siècle. Le monastère des Chartreux de Molsheim abrite quant à lui le musée d’Archéologie, d’Art et d’Histoire , et, plus insolite, la fondation Bugatti, ses voitures et ses objets étranges.

Vous entrez sur le territoire des Riesling et Gewürztraminer. Les deux grands crus du coin sont l’Aletenberg à Wolxheim et le Bruderthal de Molsheim.

Deuxième étape : le vignoble Cœur d’Alsace

De Rosenwiller à Orschwiller, le paysage est un peu plus boisé. Les nombreux villages sont de plus en plus typiques et succèdent aux édifices religieux et aux forteresses de légende.

Très connu, le château du haut Koenigsbourg domine la vallée. Vous prendrez bien le temps d’une visite culturelle ?

Parlons de choses sérieuses… L’un des vins Signature du coin, c’est le Klevener de Heiligenstein, au pied des ruines du château du Landberg. Il est blanc, aromatique, du cépage Savagnin rose.

Découvrez aussi le grand cru Zotzenberg à Mittlebergheim : il est issu d’un cépage peu connu et ancien, le Sylvaner. Le village est classé pour ses belles maisons du XVIIe siècle : il a su conserver son harmonie et son authenticité au cours des siècles. Sous les caves voutées de la Mairie, l’œnothèque conserve toute la mémoire viticole du cru, avec une collection qui peut contenir jusqu’à 5 400 bouteilles. Gardée comme un secret, vous devrez patienter jusqu’à la journée portes ouvertes du Kellardel en avril pour la découvrir.

Moins confidentiel, le musée viticole est ouvert au public de juillet à septembre, et sur réservation tout le long de l’année.

ribeauvilé

Troisième étape : le vignoble du Pays de Colmar

Des cigognes, des clochers pointus, des doux vallons verdoyants… vous avez surement déjà croisé les belles images du pays de Colmar, de la carte postale aux illustrations pour enfants. Et bien, c’est encore mieux en vrai !

Riquewihr, Eguisheim, Kayserberg… il va falloir choisir. A vous de voir si vous préférez en voir un maximum quitte à moins s’attarder, ou au contraire sélectionner et profiter d’un lieu, quitte à en voir un peu moins… Nous, on aime :

  • Munster et son fromage
  • Colmar et son ambiance
  • Riquewihr et son côté Disneyland
  • Eguisheim et sa fête du vin nouveau
  • Ribeauvillé et ses 3 châteaux, dont le château Saint-Ulrich
  • Kaysersberg et ses ruelles fleuries

Un très beau détour : le Hohneck

Prenez le chemin des écoliers, on ne vous en voudra pas. Au-dessus de Munster, vous retrouverez la route des crêtes sur l’étape du massif du Hohneck. D’un côté l’Alsace, de l’autre les Vosges… le panorama est à couper le souffle. Reprenez vos esprits avec un petit gratin franc-comtois ou une choucroute à la fameuse auberge du sommet.

vosges

Quatrième étape : La route des vins du Sud

De Soultzmatt à Thann, la route grimpe sur les hauts sommets vosgiens pour redescendre ensuite dans le bassin minier de la plaine d’Alsace. Au pied du Markstein et du Grand Ballon, vous longez le très beau Parc naturel régional des ballons des Vosges.

Besoin de vous secouer un peu ? Descendez le Markstein à 40 km/h en luge sur rail : les enfants vont adorer !

Au creux du massif vosgien, dans la vallée du Florival, l’abbaye de Murbach garde les traces du Saint-Empire romain germanique, datant du Moyen Age. Le site naturel est exceptionnel, l’abbaye du VIIIe siècle est splendide.

Auberge du rempart Eguisheim

Nos préférés : les domaines viticoles en biodynamie et vins Nature

Une viticulture « propre », sans engrais, sans traitements chimiques, c’est possible ! Les exploitants s’y mettent, et nous aussi… un plaisir de déguster du 100% Nature ! On dit que les vignerons alsaciens sont des précurseurs en la matière, et ils sont de plus en plus nombreux. Aujourd’hui, près d’une cinquante de domaines sont certifiés en biodynamie : connaisseur ou curieux, ça vaut vraiment le détour.

A Westhalten, au pied du Petit ballon, l’un des plus connus est le domaine Léon Boesch . Cueillette à la main, traitements naturels à la bouillie bordelaise, chais bioclimatiques… un bonheur pour les passionnés, de la naissance de la grappe à l’architecture des bâtiments viticoles.

A Katzenthal, le domaine Klur est peut-être l’un des plus petit en biodynamie, mais peut-être aussi l’un des plus… dynamique ! Il propose des sessions « Parenthèse vigneronne : la biodynamie pour les nuls »,  avec des visites et ateliers ludiques, réputés pour leur bonne ambiance.

Difficile de choisir les domaines les plus remarquables… quoi qu’il en soit, c’est toujours passionnant, et l’on découvre plus que des techniques : on découvre des inspirations, des influences… peut-être même un autre rapport à la nature et aux bonnes choses qu’elle nous transmet.

Obernai
Riquewirh
alsace
riquewirh

A expérimenter, pour profiter à fond… les ballons !

Devenir vendangeur le temps d’une journée :

De nombreux domaines vous embarquent dans l’aventure. Sécateur d’une main, panier dans l’autre, on se retrousse les manches et on découvre comment bien vendanger, dans la joie et la bonne humeur. En rentrant, vous assisterez à tout le process. Enfin, vous pourrez fêter votre diplôme comme il se doit. *

Manger… et surtout boire dans un winstub :

Autrefois très authentiques, parfois trop touristiques et toujours très sympathiques : ne passez pas à côté ! les auberges à vin étaient traditionnellement des tavernes « salons » - « stub » - où les producteurs viticoles pouvaient écouler leurs surplus de vin – « win ». Autour de plats traditionnels, simples et délicieux – choucroute, baeckeoffe, wädele, grumbeerekiechle… - on se réchauffe et on rit. Petit plus : c’est peut-être le meilleur endroit pour apprendre l’Alsacien du bien vivre. S’Gilt !

Participer au Fascinant Week-end :

Créé par le label Vignobles & Découvertes, l’événement célèbre les grands vignobles français le temps d’un beau week-end d’automne. Du 14 au 17 octobre, sur la route des vins alsaciens, retrouvez des conférences, des dégustations, des randos gourmandes, des cours de tasting et accords mets-vins, du géocatching…

Retrouvez tous les événements par là

Appart'hôtel à Strasbourg

Au départ ou à l'arrivée, tous les chemins alsaciens mènent à Strasbourg ! Découvrez la très belle capitale alsacienne et sa douceur de vivre dans notre aparthotel au coeur du quartier historique.

Adagio access Strasbourg Petite France
A 5 min à pied du quartier de la Petite France