Marseille : la calanque de l'Erevine, aussi belle que secrète

28 juillet 2021

Cachée à l'ouest de Marseille, la calanque de l'Erevine est un joyau qui se mérite. Au bout de l'aventure, en rando ou par bateau, un paysage de rêve se découvre ! 

Comment trouver la calanque ?

Bordant la chaîne de l'Estaque, la calanque de l'Erevine plonge dans les eaux de la Côte bleue. La discrète crique se niche entre les ports de Niolon et de Méjan, en contrebas du pont de chemin de fer.

Elle se dévoile après une bonne heure de marche sur le sentier des Douaniers, accessible depuis les deux ports. Certains passages sont difficiles, le sol calcaire et rocheux roule sous les pieds... mais l'effort vaut l'aventure. Les connaisseurs y arrivent aussi par bateau. 

 

Calanque de l'Everine

Des trésors à découvrir

Au creux des roches blanches, la calanque est surplombée par le viaduc de la Baume qui assure le passage du train de la Côte bleue, reliant Marseille à Miramas. Au pied des falaises, la petite plage de galets laisse place à une eau paisible et cristalline. 

Sur le rivage, à droite, on aperçoit une tour de concassage érigée au début du XXe siècle, vestige d'une ancienne usine de soude qui n'aurait jamais été en service. 

A quelques brasses de la calanque, l'îlot de l'Erevine accueille les plaisanciers pour une baignade, un pic-nique... un rêve de farniente, à savourer en basse saison, à l'automne ou au printemps pour plus de tranquilité.