Tendance écolo : les toits végétalisés à Paris

A Paris, la nature reprend ses droits ! La Mairie a mis en place un programme unique pour végétaliser Paris. Mieux respirer, mieux supporter les fortes chaleurs, préserver la biodiversité… on s’y met ?
19 août 2021

L’écologie en plein Paris

En 2018, la mairie de Paris avait mis en place un programme visant à végétaliser encore plus la ville de Paris, avec un objectif de 100 hectares de jardins aménagés dont plus d’un tiers réservé à la culture de fruits et de légumes. Des permis spécifiques sont délivrés aux Parisiens qui désirent cultiver un bout de jardin. Avec cette initiative, les Parisiens savent ce qu’ils ont dans leurs assiettes, en cultivant leurs propres légumes sur les toits de Paris.

Les atouts des toits végétalisés

La végétalisation de la ville et de ses toits vise avant tout à :

· développer la biodiversité ;

· répondre au besoin d’espaces verts des habitants d’une ville dense ;

· participer au rafraîchissement de la ville en limitant l’effet « îlot de chaleur urbain », et ainsi lutter contre le changement climatique ;

· améliorer la qualité de l’air ;

· améliorer le confort thermique et acoustique des bâtiments.

L’avantage est également esthétique : les belles toitures grises contrastent avec de magnifiques couleurs végétales, le zinc se mêle aux herbes, aux fleurs, aux plantes, dans une cohabitation plutôt joyeuse.

Jardins partagés, murs et ruelles, courettes et mobilier urbain… hormis les toits, tout Paris s’y met : découvrez-les lors de vos balades en ville.

A découvrir au coin de la rue…

A découvrir sur le site Végétalisons Paris, les initiatives privées et publiques sont nombreuses.

La grande majorité des toitures végétalisées d’initiative publique se développe sur les crèches et écoles, donnant un côté très chaleureux aux structures de la petite enfance et de l’enfance.

Parmi les initiatives les plus remarquables, vous pourrez visiter le jardin urbain Mugo, rue Lacordaire dans le 15e arrondissement : jardin aux fleurs, bocage, jachère… on y travaille l’agroécologie.

La microferme Toits vivants est quant à elle un beau projet d’agriculture collaborative, qui associe la culture des plantes maraichère, l’apiculture, et organise de nombreux ateliers, sur le toit du centre sportif Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2e. Vous pourrez même apprendre à brasser la bière après avoir récolté le houblon.

Prenez le temps de découvrir une nature urbaine surprenante au cours de votre séjour dans l’une de nos adresses Adagio à Paris.