Que faire à Halloween ?

En mode ludique ou en mode terrifiant, parfois hors des sentiers battus, on vous a préparé une petite sélection des meilleurs trucs à faire pour Halloween en Europe. Alors, cap ou pas cap ?
21 octobre 2021

Frissonnez en Ecosse !

Châteaux hantés et landes mystérieuses, ruelles sombres et légendes terrifiantes… Mmmmh, le goût du frisson authentique !

A Edinbourg, perdez-vous dans quartier de Mary King’s Close. Aujourd’hui sous-terrain, le quartier fut touché au XVIIe siècle par une épidémie de peste meurtrière… Walter King le nettoyeur, Agnès Chambers la femme de chambre, Robert Fergusson le poète : les fantômes rôdent ! Peut-être croiserez-vous aussi la petite Annie, à la recherche de sa poupée depuis plusieurs siècles…

Au sud d’Edinburgh, le château de Jedburgh est quant à lui connu pour ses phénomènes paranormaux, qui attirent les curieux et les connaisseurs. C’est un musée, mais vous pourrez aussi y passer la nuit en cellule de la prison du XIXe siècle.

Envie de sortir des visites organisées ? Direction la lande écossaise. Près d’un loch, le beau vallon de Glencoe résonne encore du massacre de 1692. Quand la nuit vient, on entend les cris sourds des familles du clan Mac Donald. A Culloden, le champ de bataille reste hanté par l’âme des highlanders et le bruit des épées. Alors, on a peur, hein ?

Une balade chez Dracula en Transylvanie ?

Les vallons verdoyants succèdent aux épaisses forêts sombres qui s’accrochent aux monts abrupts. Par-ci par-là, on croise quelques villages… quand surgissent comme sortis de nulle part les châteaux médiévaux. Ce petit coin de Roumanie collectionne les paysages charmants et un patrimoine culturel et historique d’exception… le contexte idéal pour les férus d’Histoire qui aiment se faire peur : ici, les vampires ne sont jamais bien loin.

Commencez par la ville de Sighișoara, dont le centre est classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Enserré par des murailles depuis le moyen âge, le site s’étend du un plateau rocheux. C’est là que serait né Vlad III dit « l’Empaleur », prince de Valachie, fils de Vlad II Dracul : il inspira le plus célèbre et le plus terrifiant de tous les vampires.

Cheminez ensuite jusqu’à Braşov, entre villages aux toits rouges, monts et forêts. Colorée et lumineuse, la ville contraste un peu avec l’ambiance d’Halloween. Et pourtant, le château du prince Dracula n’est plus très loin : au sud-ouest, le château de Bran s’élève.

Construit et modifié depuis le XIIIe siècle, il vit passer des invasions mongoles, des archers saxons, des voïvodes de Transylvanie, des princes Habsbourg… avant de devenir, pour la légende, la demeure de Dracula. Même si, dans le roman de Bram Stocker qui construisit le mythe, il n’est jamais mentionné. A vous de découvrir comment on en est arrivé là ! Au 4e étage du château vous attend une expo qui retrace l’histoire des mythes et des peurs locales… et attention, il n’y a pas que des vampires.

Suivez les traces de Jack l’éventreur à Londres

A Londres, Halloween est festive ! Animations, soirées à thèmes… tout le monde va jouer le jeu, et vous ? Vous êtes prêts ? Enfilez votre plus beau costume et lancez-vous du côté des night clubs de la ville. A moins que vous ne préféreriez les endroits sombres, peu fréquentés…

Parmi les incontournables, le Ghost bus se promène dans le Londres hanté : Tower Bridge, London Street, la cathédrale St Paul… vous croyez les connaître ? Vous les verrez sous un autre angle.

Entre visites touristiques et déco so british, le château d’Hampton court cache derrière ses murs de terribles secrets. Il fut la résidence préférée du roi Henri VIII Tudor, connu pour avoir fait exécuter deux de ses six épouses… A ce qu’on dit, le roi hante encore les couloirs du château, et l’on entend souvent les cris terrifiants de Catherine Howard, décapitée à la tour de Londres en 1542. Ça vous dit ? Une visite spéciale Halloween se tient tous les jours du 23 au 31 octobre, de 10h à 17h30. Les enfants sont plus que bienvenus !

Pour les moins froussards, l’animation qui a le plus de succès est la visite guidée de ruelles londoniennes sombres, sur les traces de Jack l’éventreur. Le joli quartier de Whitechapel n’a pas toujours été si tranquille et cossu. Il fut surtout le terrain de jeu du célèbre tueur en série à la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, de nombreuses visites sont organisées pour revenir sur les pas d’une enquête jamais résolue.

Un dernier conseil : Pensez à réserver à l’avance, et restez près de votre guide, on ne sait jamais… vous n’avez pas entendu un bruit, par-là ?

Les ruelles de Londres
Jane Seymour
Londres de nuit
London bridge