Les bars cachés de Lille

Au détour d’une rue, dans un coin sombre de la vieille ville… on ne dirait pas comme ça, mais passé les grandes places et les monuments, Lille cache des trésors de bars et de terrasses où il fait bon se poser.

La Planque, caché au fond d’une cave

Au cœur du Vieux-Lille, derrière le musée de l’Hospice Comtesse, suivez la rue des Trois molettes jusqu’au n°42 bis : là, une belle porte bleue ne laisse rien deviner. Descendez les escaliers jusqu’à la cave pour retrouver La Planque , le nouveau bar branché de Lille. Ça paraît sinistre comme ça, mais ne vous laissez pas duper : la déco est joyeuse, l’ambiance est chaleureuse.  

Monté en 2019 par deux frères, Ben et Alex, le lieu fut largement décoré de récup’, au fil des braderies et des brocantes : l’esprit lillois est bien là ! Le charme vient probablement du côté « Fait maison », de bric et de broc, et avec pour seul fil conducteur la bonne humeur. Ils ne voulaient pas d’un endroit figé, pour un seul style : le pari est gagné et on y retrouve tous ses amis. Il y a bien sûr des habitués, mais pas seulement.

Qu’est-ce qu’on boit ? Les cocktails sont un incontournable, dont le Maï Thaï, une signature. Comme tout bar lillois qui se respecte, on y savoure aussi de très bonne bière du Nord – ou pas – et des rhums arrangés. Vous trouverez aussi de quoi grignoter, pour les petites et les grosses faims, soit en accompagnement soit en plat de résistance : des burgers créatifs et faits Maison, des planches de charcuterie ou de saumon fumé venus du Nord… Parfois, c’est soirée Carbonnade-frites, parfois soirée Foot avec retransmission des plus gros matchs… L’animation et les événements ne manquent pas. Il y a même un vieux piano pour les bœufs improvisés entre amis.

Tarifs et informations pratiques : comptez 8 € pour un cocktail, 10 € le burger, 15 € la bouteille de vin. La Planque est ouverte mardi et mercredi de 20h à 1h et du jeudi au samedi de 20h à 2h.

Burger

Le Hanky Panky, pour filer à l’anglaise

Chez Hanky Panky, on se love dans le vintage. Il a été créé dans un esprit speakeasy, ces bars clandestins américains qui fleurissaient pendant la Prohibition. On les appelait ainsi parce qu’il fallait alors commander de l’alcool sans être trop bruyant, ou encore parce qu’on considérait qu’alors, c’était le seul endroit où l’on pouvait discuter facilement, l’alcool aidant…

Une virée au Hanky Panky, c’est un peu un voyage dans l’histoire, et l’on se retrouve dans une vieille Angleterre cosy et feutrée. Les gros Chesterfield assurent l’intimité, les cadres et les papiers peints sont soooo british ! Pourtant, pour y accéder, on arrive du Mexique : le Hanky Panky est installé au 3e étage du fameux Tigermilk, un restaurant mexicain du Vieux-Lille. Alors que le Tigermilk est solaire, le Hanky Panky est discret, alors que le Tigermilk est branché, le Hanky Panky est poétique… deux salles, deux ambiances.

Installez-vous confortablement pour déguster un Paloma Viajera, un cocktail de téquila infusé aux baies rose, sirop d’hibiscus, tonic, concocté par la spécialiste mixologue Océane Godfroid. Mezcal, gin, tequila… c’est un voyage floral, plein de soleil et rafraîchissant.

Informations pratiques :

Rendez-vous 4 place Louise de Brettignies, le bar est ouvert du jeudi au samedi soir.

rue Peterinck

Le Café Society, en cherchant bien

Juste derrière la Grand place et la Vieille bourse, le Café Society  se découvre au détour d’une petite rue. En dehors des happy hours, le bar ne paye pas de mine, et pourtant ! De 18h à 20h les mardis et vendredis, les « heures heureuses font son succès, notamment auprès des étudiants. L’intérieur est petit mais plus on est de fou, plus on rit, et la terrasse accueille les fêtards des beaux jours. Et si vous êtes un groupe plus nombreux, vous pourrez toujours grimper à l’étage, privatisable.

Les bières Pression sont locales, les cocktails sont des classiques et la sélection de whiskys et de rhum est de grande classe.

Pour faire la fête, il ne manque plus que de la musique ! Inspiré du film de Woody Allen, le Café Society reprend même le jazz à son compte, avec des soirées blind-test, des soirées Jazz manouche, une programmation musicale qui va des grands classiques aux belles nouveautés et une déco très new yorkaise : briques rouges, lampes industrielles, et toujours un peu de récup’… c’est sympa sans aucun chichis, toujours très bonne ambiance.

Informations pratiques :

Regardez bien au 1 bis rue des Trois couronnes, le Café Society est ouvert du lundi au mercredi de 17h à 1h, jeudi de 17h à 2h, le vendredi de 16h à 2h, le samedi de 14h à 2H, et le dimanche de 1-h à 23h.

En happy hour, comptez 3,5 à 5 € pour une bière, 7 € pour les cocktails et environ 8 € le whisky.

Le Kanaal café, de la bière et des jeux

Encore un bar du genre speakeasy ! De la rue, s’il n’y avait pas l’enseigne, on n’aurait pas l’idée d’y trouver un bar. Sous sa jolie façade de briques rouges, le Kanaal café s’installe au fond d’un ancien atelier. On y vient pour découvrir une quantité de très bonnes bières belges et néerlandaises et aussi pour jouer : billard, fléchette, baby foot, jeux de société… les espaces sont bien délimités pour que chacun puisse profiter, et les canapés sous les bibliothèques donnent un esprit cozy bien confortable. Certains recoins laissent la sensation d’un appartement bien sympathique. L’idée de Robin et Fred, les créateurs, était de créer un lieu où les gens puissent se rencontrer et partager de bons moments… ça marche !

Le gros plus du Kanaal, c’est ses événements. Ambiance jeux de société entre copains ou ambiance soirée Club : à vous de choisir. Le Kanaal sait aussi se transformer en Night Club sous les lumières néon et un coin sono pour du gros son et des DJ sets. Pour calmer le jeux, le Kanaal propose aussi des soirées acoustiques tranquilles, des soirées Tour de magie pour réveiller les âmes d’enfants, et tous les jeudis soirs sont consacrés au Stand up. Le Kanaal se fait Comedy Club, et qui sait, peut-être allez-vous enfin oser monter sur scène…

Informations pratiques :

Retrouvez le Kanaal au 63 avenue du peuple belge, les mardis et mercredis de 18h à 00h, les jeudis de 17h30 à 2h et les vendredis et samedis de 18h à 2h.

La pinte belge– 25 cl - de bière Pression va de 3,5 € à 5 €, l’IPA en 33 cl va de 6 € à 7,50 €.

Une bière à Lille

Le village des Antiquaires, parmi les meubles anciens

Celui-ci, il est bien caché parmi les 3000 m2 d’antiquités et brocantes : le bar des antiquaires est au milieu du village des Antiquaires, avec une terrasse bien agréable pour s’installer dehors dès les premiers rayons de soleil.

Plutôt simple, idéal pour se poser un peu dans votre quête de l’objet vintage parfait, le vrai plus, c’est que si jamais les meubles vous plaisent, vous pourrez partir avec ! Lampes, verres, tables… tout est à vendre.

Informations pratiques :

Le village des Antiquaires, au 22 avenue du maréchal De Lattre Tassigny à Saint-André-Lez-Lille. Ouvert les jeudis et vendredis, de 14 heures à 18 heures, le samedi, de 10 heures à 19 heures et le dimanche de 15 heures à 19 heures.

Bar ruelle vieux lille
la rue des trois mollettes à Lille
une terrasse au soleil
Bière belge