La Journée mondiale du chocolat

Miam ! Aujourd’hui c’est la Journée mondiale du cacao et du chocolat ! Nous, on compte bien en profiter…
01 octobre 2021

Retour aux sources : la belle histoire du chocolat

Réservé au privilégié au XVIIe siècle, le chocolat tel qu’on le connait est devenu une passion pour ceux qui le goûtent. Laissez-nous vous conter la belle histoire du chocolat.

Aux temps des origines du monde, le héros de la mythologie Maya, Hun Hunaphu, fut décapité par les seigneurs de Xibalba, le monde souterrain sur lequel règnent les dieux de la Mort et de la Maladie. La tête de Hun Hunaphu fut pendue dans un arbre, et là, par miracle, commença à fructifier. Une jeune fille de Xibalba passait par là : la tête se mit à cracher une graine qui la féconda. Dès lors, le cacao devint un symbole de fertilité.

Le cacao fut cultivé au Mexique dès -1100 av J.C., puis dans tout le monde Maya. Pour les Aztèques comme pour les Mayas, il était une monnaie avant d’être consommé soit en boisson fermentée façon chocolat – qui, côté goût, ne devait rien avoir en commun avec notre chocolat - , soit en purée, pour les rituels et comme remède. Loi d’être consommé par tous, le chocolat était réservé aux rois, aux notables et aux chefs religieux.

Mais au fait, pourquoi ça s’appelle « chocolat » ? L’origine du mot viendrait de « xocolatl », un mot qui viendrait de la langue nahuatl et qui combinerait les notions « d’amer » et de « eau ». On retrouve le mot et ses dérivés dans de nombreuses langues et cultures d’Amérique du sud, et toujours en lien avec l’utilisation du chocolat.

Le chocolat arrive en Europe au XVIIe siècle. Les conquistadors espagnols l’aromatisent pour séduire tous les plus grands palais. Il faut hélas attendre la révolution industrielle pour que le chocolat soit consommé par tous et dans le monde entier.

"Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte, car rappellez-vous : sans un grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable" François de la Rochefoucault.

Toute une Journée pour tout savoir… et tout goûter

Il méritait bien une journée rien qu’à lui ! L’Académie française du chocolat et de la confiserie a lancé la Journée mondiale du cacao et du chocolat en 2010.

Faire rêver les gourmands c’est bien, leur montrer tout ce qu’il y a dans leur chocolat, c’est encore mieux : la Journée du chocolat a pour vocation de valoriser tous les acteurs du chocolat du petit producteur de cacao au chocolatier branché.

Et si on en profitait pour se poser LA question : Difficile de consommer local quand on est européen, demande est toujours grandissante… le chocolat, est-ce bien raisonnable ? Bon pour la santé, c’est prouvé, mais bon pour la planète et pour tout ceux qui le cultivent, le ramassent, le transportent… c’est moins sûr.

Notre consommation de chocolat a un impact certain, entre déforestation, culture intensive, mauvaises conditions de travail, transports… la liste est hélas très longue. Aujourd’hui, de nombreuses marques s’engagent, et montrent leur engagement pour une consommation plus responsable avec les labels de type Fair trade – « commerce équitable ». La majorité d’entre eux sont aussi bio. Restez vigilants !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Académie française du chocolat et de la confiserie

Top 5 : les pays du monde qui mangent le plus de chocolat

 

  • 1 – L’Allemagne :  11 kg par an et par personne
  • 2- La Belgique : 10,9 kg
  • 3 – La Suisse : 10, 8 kg
  • 4 – Le Royaume-Unis : 10 kg
  • 5 – La France : 7,3 kg

Entre la Belgique et le chocolat, une grande histoire d’amour

Miam ! S’il y a bien un endroit où vivre sa passion du chocolat, c’est bien à Bruxelles ! C’est en Belgique que Berwaerts inventa la première tablette de chocolat en 1840. La Belgique se distingue aujourd’hui par ses grands chocolatiers de renommée internationale. Elle est connue pour privilégier les fèves d’excellente qualité, et mise sur un taux de cacao plutôt élevé par rapport à la moyenne mondiale – 43 % contre 35 % -. Côté goût, le chocolat belge – comme le chocolat suisse - est un peu plus sucré et un peu plus gras que le chocolat français.  

A Bruxelles, les chocolatiers sont partout : au Sablon, autour de la Grand-Place, au quartier Sainte-Catherine… la célèbre praline est née dans les Galeries Royales : visitez la belle boutique Art Nouveau de Corné-Port-Royal, et Mary, la maison historique. Vous y découvrirez même des projections sur l’histoire du chocolat et des ateliers gourmands.

Et pour avoir l’impression de vous balader dans Charlie et la Chocolaterie, rendez-vous dans les deux musées dédiés au chocolat :

Le petit conseil : Si vous faites vos courses en Belgique, le label AMBAO déposé par l’Etat de Belgique vous assure une qualité 100 % cacao, sans ajout de matière grasse végétale – 0% huile de palme notamment…-.

Un goût franc, un goût vrai, le chocolat français !

Du vin, du fromage… c’est bien connu, les français aiment manger, et surtout ce qui a du caractère. Au top 5 des amoureux mondiaux du chocolat, les Français aiment le chocolat bien cacaoté, bien fort et plein d’arômes.  La France serait le plus grand pays producteur de chocolat au monde.

    publicité Chocolat Menier
    Enfant glace au chocolat
    gateau au chocolat
    cacao

    Et maintenant, on déguste : rendez-vous au Salon du chocolat à Paris !

    On vous a mis l’eau à la bouche ? ça tombe bien, Paris nous prépare un délicieux Salon du chocolat, du 28 octobre au 1er novembre.

    Découvrez comment d’une tradition séculaire naissent toujours de nouvelles créations. Les meilleurs crus, les assortiments les plus audacieux, les secrets de préparation, les meilleures recettes… De la production à la dégustation, le salon présente des animations, des expositions, des ateliers, des stands, des concours, pour mettre l’eau à la bouche des petits et des grands.

    Nos Must dos :

    • Rencontrer les producteurs de cacao du monde entier, pour découvrir le goût original de la fève.
    • Rêver devant les démonstrations de pâtisserie par de grands chefs pâtissier, sur la scène du Pastry Show, avec Mercotte en guest star
    • Les ateliers de Fika, pour les enfants, dans l’espace Junior Pastry Show Junior

    Salon du chocolat

    A proximité immédiate du Salon du chocolat, notre aparthotel Adagio vous offre une pause bien méritée !

    Adagio Paris Porte de Versailles
    A Proximité du Parc des Expositions