Tendances 

Les villes connectées et intelligentes, prototypes de nos villes du futur?

banc connecté

Smart Cities, voici comment on appelle les villes de demain qui feront de nos centres villes, un environnement connecté qui devrait nous permettre d’être plus efficace et efficient en termes d’environnement, d’énergie, de transport, de production etc.

De nombreuses villes autour du monde utilisent internet pour redynamiser leur centre-ville et s’adapter aux besoins de leurs habitants en temps réel.

Les villes connectées dites intelligentes sont les villes de notre futur. Connectées, elles transforment notre quotidien.
Comment envisage-t-on une telle révolution numérique ? Voici quelques exemples de ce qui se fait à travers le monde:

Villes connectées et « smart cities » en France

Des parkings connectés à Nice, France

application nice park

Application smartphone et horodateurs dernière génération pour connaitre en temps réel les places de parking disponibles

Sachant qu’il faut en moyenne 30 minutes pour trouver une place de parking et que 25% du trafic en ville est lié au besoin de stationnement, la ville de Nice a mis en place un système de parking communicant, NICE PARK, grâce à des capteurs sur la chaussée et des horodateurs qui permettent aux automobilistes de connaitre en temps réel les places disponibles.
Les usagers sont dirigés vers les places disponibles d’un parking ou d’une place en centre-ville grâce à leur smartphone ou GPS. Ce dispositif permet également de connaitre le chemin le plus rapide vers la place de stationnement indiquée et donne les dernières actualités sur les transports en commun de la ville.
Pour en savoir plus sur le projet: http://www.nice.fr/Transport/Le-stationnement-intelligent

Un réseau électrique connectés aux différents acteurs à Lyon, France

Véritable territoire d’innovations et d’expérimentation, le Grand Lyon met véritablement le citoyen au cœur de ses projets en le rendant acteur de sa ville.

Le projet « GreenLys » repose ainsi sur une collaboration entre les fournisseurs d’énergie, les consommateurs et les producteurs. Ce projet vise notamment à mettre en place une gestion efficace de la consommation d’énergie d’un quartier ou d’un bâtiment, grâce à l’utilisation de compteurs « intelligents » qui permettront de communiquer les habitudes et usages des bâtiments.

Des moyens de transport connectés à Issy-les-Moulineaux, France

Issy-les-Moulineaux est déjà connue pour son smart grid c’est-à-dire la gestion intelligente de son réseau électrique grâce à des compteurs connectés qui communiquent les données de consommation des foyers. Les foyers ont ainsi la possibilité de comparer leur consommation d’énergie par rapport à leur voisinage et les éclairages de rue sont régulés en fonction du trafic, de l’heure et des saisons.

Depuis, la ville a mis en place de nouveaux outils pour optimiser également ses transports.

Par exemple, avec le service Zenbus, il est possible de visualiser en temps réel sur une carte la position des bus de la ville. (Télécharger l’application iPhone ou l’application Android)

L’application PayByPhone permet, elle, de payer ses frais de stationnement directement depuis son smartphone. (Disponible sur iPhone et Android)

Carte en temps réel des bus d'Issy-les-moulineau

Le service ZenBus permet de voir en temps réel les bus en circulation à Issy-les-moulineaux

Retrouvez nos aparthotels Adagio dans les villes connectées françaises:

Villes connectées et « smart cities » à l’étranger

Une ville connectée comme Wuxi, Chine

Ancienne ville industrielle de la province du Jiangsu située sur la côte, Wuxi est une ville modèle pour l’internet des objets.
Wuxi a largement bénéficié de subventions et autres aides pour développer des technologies lui permettant d’être une « smart city ».

Elle est la ville intelligente « test » en Chine. Feux tricolores qui s’adaptent en temps réel pour réguler le trafic, détecteurs de pollution dans les rivières… Plus de 1 000 entreprises en partenariat avec des universités chinoises ont travaillé sur le développement de telles technologies.

Le 3ème hôpital de la ville bénéficie par exemple d’un système de bracelets connectés. Tous les patients portent un bracelet en plastique avec un code barre unique qui contient toutes les informations importantes les concernant. Avec un simple scan du code, le personnel hospitalier peut accéder à un large éventail d’informations, comme les médicaments qui ont été administrés aux patients jusqu’aux factures hospitalières en cours.

Borne vidéo de soins à distance à Wuxi

Capture écran « Living in a Smart City – Wuxi China » – Alcatel-Lucent

De même, des services de soins à distances ont été mis en place dans les hôpitaux. Ils évitent aux personnes de se déplacer physiquement à l’hôpital. Il s’agit d’une consultation vidéo qui permet de faire un premier diagnostic et de désengorger les files d’attente aux hôpitaux.

Personnes agées faisant du tai-chi en Chine

Capture écran « Living in a Smart City – Wuxi China » – Alcatel-Lucent

Wuxi a développé de nombreux services connectés dont le service d’aide aux personnes âges : One-click-service, destiné aux personnes âgées de plus de 70 ans vivant seules. Un simple clic chez eux sur un bouton et une équipe du service dédié les contactera pour voir de quel service ils ont besoin. Ce service est disponible 24/24h et permet à la fois d’améliorer la qualité de vie de ces personnes et de recourir aux ressources du gouvernement de manière plus efficace.

Une ville connectée avec un objectif de zéro déchet à Masdar, Emirats Arabes Unis

Masdar qui signifie « la source » se veut être une ville connectée, avec une empreinte écologique la plus faible possible. Première ville au monde à être ainsi construite dans une optique « zéro carbone et zéro déchets », elle est soutenue par l’organisation non gouvernementale WWF qui vise à protéger la nature et l’environnement.

Cette ville est encore à l’état de projet et devrait officiellement voir le jour en 2025. Elle accueille déjà quelques centaines d’habitants essentiellement des étudiants et des personnes travaillant sur le site.

Masdar est ainsi une « ville sans voiture » : des tramways et des systèmes de transports automatisés avec des arrêts tous les 200 mètres permettront aux habitants de se déplacer dans la ville.

Masdar, en repensant tous les axes de développement d’une ville est devenue la ville connectée du futur :

Les bâtiments dits « intelligents » sont pensés pour consommer un minimum d’énergie

The Wind Tower à Masdar indique aux habitants combien d’énergie est consommé par la ville :

Pour en savoir plus sur le projet : site internet de Masdar

Éduquer les consommateurs en temps réel à San José, Etats-Unis

En partenariat avec Intel, San José est la prochaine ville intelligente américaine. L’objectif est toujours d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, tout en se développant de manière responsable. Comme pour Wuxi en Chine, la ville prévoit de s’équiper de capteurs pour monitorer la qualité de l’eau et de l’air, et pouvoir ainsi adapter le trafic routier en fonction.

Ces informations seront diffusées aux habitants pour leur permettre de se rendre compte de l’impact de leurs actions.

Installation de capteurspour la qualité de l'air

Capture écran « Intel and San Jose joint SmartAmerica Project » – Intelnewsroom

Un e-gouvernement à Seattle, Etats-Unis

Seattle a été une ville pionnière développant sa 1ère stratégie e-gouvernement en 2004.

Cette dernière prévoit d’utiliser les technologies pour une meilleure diffusion de la communication auprès de la population. La ville utilise ainsi les réseaux sociaux pour faire de la prévention et informer ses citoyens.

Elle a par exemple mis en place un compte Twitter pour communiquer auprès de la population sur les véhicules volés : @getyourcarback

Compte Twitter Get Your Car Back

@getyourcarback

Un projet dans le recyclage des ordures a aussi été lancé : the SENSEable City project. Il consiste à déployer un système de tracking des ordures appelé TrashTrack. Celui-ci vise à mieux analyser le transport des ordures ménagères à Seattle et les systèmes de recyclage grâce à la radio-identification et des puces électroniques.

Suivi de déchets aux Etats-Unis

Parcours d’une cannette d’aluminium jetée le 31 août 2009 à Seattle

Carte de tracking des ordures ménagères

Capture d’écran de la vidéo Trash | Track par Senseable City Lab

 

Du mobilier urbain connecté à Boston, Etats-Unis

Des bancs connectés ont été installés dans les rues de Boston. Ils permettront aux promeneurs de connaitre diverses informations comme la température de l’air, la qualité de l’air mais aussi de recharger smartphones et tablettes numériques.

Un banc connecté dans les rues de Boston - Crédit Photo: Soofa

Un banc connecté dans les rues de Boston – Crédit Photo: Soofa

Gestion des déchets connectés à Songdo, Corée du Sud

Le quartier d’affaires de Songdo, SIBD (Songdo International Business District), possède le métro le plus vaste en longueur. Il est également doté d’une connexion wifi gratuite ultra-rapide qui permet à tous ses utilisateurs d’être constamment connectés. Le réseau du métro est monitoré et les horaires sont affichés en dehors des gares et des arrêts de bus.

Le quartier d’affaire respecte les critères très stricts du plan pilote LEED pour le développement des quartiers. En effet, les récentes technologies des « villes classiques » ont bénéficié d’investissements massifs dans ce nouveau quartier.

Il suffit de voir le système de traitement des déchets. Aucune benne à ordures ne passera jamais dans le quartier! Tous les déchets des maisons et des bureaux sont aspirés par des conduits souterrains. Des vastes installations de tris, où tout est désodorisé et traité, complètent le système de traitement des déchets. L’objectif est de transformer ces déchets en énergie pour l’ensemble de la communauté.

Traitement des dechets à Songdo

Réseau de traitement des déchets à Songdo

Des conduits d’eau « intelligents » ont été construits de façon à ce que l’eau propre à la consommation humaine n’est soit utilisée par les douches et toilettes.

Aussi, les infrastructures de la ville surveillent températures, trafic, consommation d’énergie, etc. et permettent notamment de prendre des mesures en conséquence sur le trafic.

De nombreux projets vont émerger dans ce nouveau type de villes ultra-connectées. Ils permettront de mieux gérer nos ressources et de s’adapter quasi en temps réel aux changements qu’ils soient environnementaux ou économiques. Des innovations comme par exemple l’impression 3D permettront de répondre à des besoins locaux et à diminuer considérablement le coût des transports. D’autres sont en phase tests et seront bientôt déployés dans nos villes.

Connaissez-vous villes connectées ou « smart cities » qui développent des projets similaires et qui pourraient être adoptés à grande échelle par nos villes ?

Partager