Tendances 

Savoir s’isoler dans un open space

bruit open space

Terminé le bureau individuel cosy. L’open space est à la mode. La preuve : plus de 60 % des salariés travaillent aujourd’hui dans des bureaux communs (*). Pourtant, travailler à plusieurs dans la même pièce n’est pas toujours propice à la concentration. Petit guide à l’usage de celles et ceux qui veulent réussir à s’isoler.

Personnalisez votre espace de travail

Travailler dans un espace ouvert, c’est forcément perdre en concentration. Il suffit que votre voisin de bureau éternue, soupire ou parle un peu fort au téléphone pour que votre concentration aille voir ailleurs si vous y êtes. La parade si vous disposez d’un bureau qui vous a été attribué ? Créer une frontière entre vous et vos collègues. Nul besoin d’ériger un mur de parpaings, quelques plantes ou une pile de dossiers font l’affaire. Et n’oubliez pas que ce bureau est, pendant les heures de travail, votre espace à vous. N’hésitez pas, par conséquent, à y apporter quelques touches personnelles (photos, dessins, etc.).

Des applis et objets pour faire fi du bruit

67 % des actifs français se disent dérangés par le bruit dans leur entreprise (**). Et la sonnerie compulsive des téléphones ou les mini-réunions improvisées dans un open space n’arrangent rien. Pour résister au stress et gagner en concentration, utilisez votre Smartphone ! De nombreuses applis gratuites, génératrices d’ambiances sonores propices au travail sont désormais disponibles en téléchargement, telles que Noisli, Noizo ou Coffitivity pour les plus connues. Une start-up française a même imaginé des écouteurs (Tilde) permettant d’atténuer fortement les bruits ambiants, sans, évidemment, vous couper totalement du monde.

Déplacez-vous !

N’oubliez jamais que vous pouvez, vous aussi, être en partie responsable des bruits alentours. Des éclats de voix un peu fréquents, une sonnerie de téléphone mal réglée ou un mobile privé de sa fonction vibreur peuvent provoquer un effet boule de neige. Concrètement, plus vous ferez du bruit, plus les autres devront en faire aussi pour se faire entendre. Alors si vous devez gérer un dossier touchy demandant un minimum de discrétion et de concentration, ou si vous avez un coup de fil personnel animé à passer, n’hésitez pas à vous isoler… physiquement. Certaines entreprises ont en effet mis en place, des pièces sans téléphone et à l’abris des regards indiscrets. Si ce n’est pas le cas sur votre lieu de travail, déplacez-vous dans le bureau d’un collègue absent, dans une petite salle de réunion ou encore, dans l’espace extérieur de vos locaux d’entreprise. Et si même avec un casque vissé sur les oreilles, à l’abri derrière vos dossiers, le bruit continue de vous incommoder, sachez que les salles de réunion des aparthotels Adagio sont toujours prêtes à vous accueillir !

ON/OFF
Une entreprise américaine a mis au point un ingénieux système permettant de signaler à vos collègues, sans ambiguïté et sans heurts, si vous êtes occupé…ou pas. Fonctionnant sur le même principe que les feux de circulation tricolores – l’orange en moins – le gadget prend la forme d’un clé USB équipée d’un petit drapeau qui s’allume en vert lorsque vous êtes disponible et en rouge lorsque vous souhaitez ne pas être dérangé. Il suffit simplement de définir et d’enregistrer vous-même ces moments sur une application… le tout pour à peine 30 euros !

(*) Source : Actineo, observatoire de la qualité de vie au bureau
(**) Source : Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail

Partager