Voyage d'affaires 

Outil end-to-end ou réservation directe : quelle solution adopter pour son Travel Management ?

outils_end_to_end_adagio

L’utilisation d’une solution end-to-end, soit la gestion des déplacements professionnels  de bout en bout, permet de regrouper sur un seul et même outil toutes les étapes d’un séjour business, de la réservation à la gestion des notes de frais et de soutenir une politique de voyage globale. Bien qu’optimale, cette solution représente un coût élevé, alors quelle solution privilégier pour son Travel Management ?

Une expérience voyageur favorable aux outils end-to-end

Encore peu intégrés dans les entreprises, les outils end-to-end sont le plus souvent relégués derrière les OTA (Online Tourism Agencies) et les plateformes de gestion des dépenses. Pourtant, l’expérience voyageur et achat tend à prouver les qualités des outils tout-en-un qui offrent :

  • Une simplicité de parcours utilisateur en gommant la multiplication des outils et technologies nécessaires au voyage : l’end-to-end centralise plateforme de réservation, gestion des dépenses, visibilité et reporting… Des avantages qui concernent aussi bien le Travel Manager qui dispose d’une vue d’ensemble, que l’entreprise et le voyageur avec la diminution du nombre d’outils et process.
  • Une certaine responsabilisation du voyageur d’affaires : plus son parcours est simplifié et centralisé, moins il y aura de faux frais et frais cachés pour l’entreprise. Cauchemars des salariés, les notes de frais sont intégrées directement dans l’outil. En outre, la praticité de l’end-to-end responsabilise le voyageur en écartant la tentation de l’open-booking contre laquelle luttent les Travel Managers.
  • Autre qualité très appréciée des outils end-to-end : la personnalisation des offres grâce aux historiques de réservation ; 80% des voyageurs occidentaux se disent d’ailleurs prêts à partager une information personnelle aux hôteliers pour obtenir plus rapidement les services attendus(1).

Les outils end-to-end permettent gain de temps, agilité et flexibilité mais représentent encore un coût financier élevé. Les PME se tournent vers des solutions comme les SBT (Self Booking Tools) indépendants ou la réservation directe qui offre aussi ses avantages.
Les voyageurs qui réservent directement chez certains hôteliers peuvent bénéficier de meilleurs services, de meilleures conditions de réservation ou de tarifs plus avantageux. Contrairement aux OTA, le moteur de recherche des Aparthotels Adagio permet par exemple d’effectuer une réservation d’hébergement jusqu’à 120 jours, très utile pour les voyageurs de longue durée qui bénéficient en outre d’une dégressivité tarifaire intéressante.

L’enjeu de la simplification des outils de réservation

Crise sanitaire, grèves des transports, report des déplacements : les évènements qui secouent la fluidité des voyages d’affaires appellent à une évolution des outils vers plus de flexibilité, de simplicité.

Le confort n’est pas non plus en reste : les voyageurs d’affaires souhaitent pouvoir obtenir plusieurs information en plus de leur séjour pour pouvoir le personnaliser, tout en s’épargnant l’accumulation de recherches sur différentes plateformes. Les Aparthotels Adagio proposent notamment sur leur site un guide comprenant adresses et bons plans pour accompagner les arrivants dans de nouvelles villes. Des city-guides et city-books y sont téléchargeables, bonus appréciables pour les voyageurs en quête de « bleisure ».

Devant l’accueil favorable des entreprises comme des voyageurs, les outils de réservation qui centralisent les différents aspects d’un séjour sont promis à un bel avenir s’ils respectent une règle d’or : que tout puisse être réservé en quelques clics tout en respectant une certaine compétitivité.

(1) Quelles sont les nouvelles attentes des voyageurs d’affaires et comment y répondre ?, Etude Adagio/EPSA
Partager