City Guide 

Amazing City of London

London

Malgré le Brexit, le fameux quartier de la City à Londres poursuit son incroyable épopée de première place financière mondiale, au coude à coude avec Wall Street. Plongée dans le cœur battant d’une puissance économique XXL…

Business is business

Il faut remonter au XIème siècle pour trouver les origines de l’autonomie jalousement protégée de La City of London Corporation. Guillaume le Conquérant, himself en rédigea la charte dont les termes perdurèrent des siècles en échange du financement de guerres royales. Voilà donc mille an plus tard, « Square Mile », une ville dans la ville entièrement gérée par la CLC avec sa propre juridiction, sa police, ses services techniques… seulement 3 petits kilomètres carrés totalement indépendants, devenus l’incroyable pôle d’affaires que l’on sait. Le secret de cette vertigineuse ascension au cours des époques ? Le commerce maritime, déclencheur de l’arrivée massive des assureurs à l’ère de la révolution industrielle. Puis en 1986, l’opération séduction de Margaret Thatcher auprès des marchés financiers avec leur libéralisation assortie d’un faible taux d’impôt sur les sociétés et d’une extrême flexibilité du travail. On l’appellera le « bing bang », et l’univers des affaires accélèrera encore sa formidable expansion…

Des chiffres Oh my God !

Car aujourd’hui, ce qu’on appelle la City s’étend bien au-delà de Square Mile. Elle englobe tous les services financiers de la ville, localisés à Mayfair, Inner Temple et Middle Temple. Non pas un mais une galaxie de quartiers d’affaires grouillant de « suits » (les salariés en costume) en un flux ininterrompu, aux pieds des tours abritant les plus grandes banques mondiales, des centaines de compagnies d’assurance, de comptabilité, services juridiques et autres cabinets d’avocats. Les chiffres donnent le vertige : ici se croisent 200 nationalités différentes, 400 000 salariés, 24 000 entreprises qui chaque jour, font des affaires dans un bouillonnement de dynamisme et d’énergie unique au monde. « La City est un pôle d’excellence qui attire les meilleurs business talents au monde. Adagio est très fier d’y avoir implanté un de ses plus beaux aparthotels. Notre présence dans le quartier de La Défense à Paris et maintenant ici, à

Londres, était incontournable pour nos clients d’affaires » sourit Martin, Directeur de l’aparthotel Adagio Brentford.

« 500 banques, 400 000 salariés, 24 000 entreprises dans un mouchoir de poche »

London Calling

Crédit photo : Adobe Stock

Toujours plus haute la skyline

Et demain ? S’il est trop tôt pour tirer les conséquences du Brexit, le business de l’architecture, lui, est en pleine forme. D’ici à 2026, pas moins de 13 buildings doivent voir le jour, qui vont transformer radicalement la skyline. Viendront s’ajouter au « cornichon » de Foster+Partners et à la « râpe à fromage » de Rogers Stirk Harbour, des géants qui culmineront à près de 300 mètres, comme l’Undershaft ou le Twentytwo ! L’an dernier, Londres battait son record d’inauguration de grands immeubles. Moins haut mais très design, l’Adagio Brentford inaugure lui aussi son ouverture au mois octobre avec une offre de bienvenue à -30%. Just go and see !

Partager